lundi 31 décembre 2012

Bienvenue en 2013

Le véritable changement pendant cette année 2013 ne viendra pas seulement de l'ajustement de nos problèmes matériels mais viendra du changement de notre mode de pensée. La véritable ré-évolution est spirituelle. C’est dans la tête que ca se passe, et après dans le cœur. Une fois que nous aurons compris que l'intégrité de notre propre existence est directement reliée à l'intégrité de la terre, de la vie et de tous les autres êtres humains, le chemin que nous aurons à arpenter sera facile.


Ce moment de lucidité qui nous est offert avec cette crise, nous invite à abandonner les idéaux oppressants de ce système et aller vers un monde nouveau conçu pour faire vivre les êtres humains...........et non plus, pour nous affronter à survivre. Une société réellement saine d'esprit, est consciente de la place de l’homme dans la nature.


Nous avons tous le pouvoir de choisir notre manière de participer au monde. Nous pouvons tous trouver une sortie de crise. Dans une véritable société, les gens travaillent pour le bien être de chacun. Dans une société évoluée chacun agis pour le bien commun de tous, en portant les valeurs de la tolérance, de l'entraide et de la coopération.

Bonne et heureuse année 2013 à tous.

B.B Strasbourg le 31/12/12 
Photo 

mercredi 26 décembre 2012

Le miroir de la relation

Pour construire une relation dans la durée, il faut d’abord commencer à apprendre à gérer les énergies. Le miroir de la relation est une aide puissante par lequel cette révélation peut s’accomplir. C’est à ce moment là que les deux sujets échangent et partagent du sens. C’est un cas de conscience,  souvent un déchirement intérieur avec des émotions au milieu d’un parti à prendre. C’est un tourment moral qui s’empare de nous dans un débat d’idées, une joute intellectuelle de l'esprit. Jean Jacques Rousseau disait : « les actes de notre conscience ne sont pas des jugements, mais des sentiments ». C’est le cœur qui inflige les remords. C’est le cœur qui a toujours soif de justice.

Souvent c’est la confusion, l’égo raisonne, s’affirme dans la confrontation. Il se justifie ou se détourne de l’appel de la conscience. Nous sommes assez rusés pour faire passer la voix des passions pour la voix de l’âme, pour nous tromper nous-mêmes.

Vous connaissez la fusion ? C'est le moment où l’on arrête de chercher le bonheur autour de nous. C'est à ce moment là que nous pouvons commencer à aimer pour de vrai et apprécier les autres pour ce qu'ils sont plutôt que de les apprécier seulement pour ce qu'ils vous apportent où ce qu'ils font pour vous.

Seul l’Amour se suffit à lui-même car il découle de la simple joie du don. On ne peut donner que ce que l’on a. Il faut que le cœur soit ouvert pour qu’il puisse donner. L’amour peut s’adresser à un être imparfait, capable de devenir plus parfait avec le temps. Il n’a pas la cruauté d’une condamnation devant une exigence morale que l’on ne parvient pas à satisfaire. L’amour va au-delà des faiblesses et des vices et il peut accomplir ce miracle de l’Unité.


Nous vivons en relation. La relation n’a pas à être créée, elle doit être vécue et surtout ne pas à être rompue.

B.B Strasbourg le 26 /12/12
Photo: Inconnu

vendredi 21 décembre 2012

21/12/12

Soyez heureux tout va mal dans le royaume de la honte. La grande Implosion fait partie de ces mythes incontournables qui sonnent comme un avertissement prémonitoire. A bon entendeur nous sommes le 21/12/12. Alors qu’en est-il de votre futur ?  Pensez vous que le futur peut avoir un statut différent de celui du passé ? Non il ne s’agit pas de prophétiser, il s’agit seulement de remonter le temps pour tracer le sillage de la décomposition. Ce n’est pas parce que la grande majorité possède des magasins regorgeant de marchandises qu’il ne faut rien faire. Faut arrêter avec les simulacres du réel. Il y a trop de tout, trop, trop. La guerre est partout. Tout le monde est intoxiqué, hystérique, la voie naturelle est oubliée............

Un projet suppose une continuité entre un aujourd’hui et un demain. Cela implique que dans le futur la Manifestation n’est pas représentée comme un jeu de hasard absurde et gratuit.

L’attention accordée au futur est par essence prophétique, prévoir, prospecter ou extrapoler le futur, ce n'est pas la même chose que de voir le présent, c’est seulement l’imaginer. Nous pourrions nous dire que dans le futur tout est possible, que l’avenir garde un caractère si imprévisible qu’il laisse place à la nouveauté et à la création.

Quand je me projette dans le futur, c’est aussi dans le présent. Il faut donc parler d’un présent du futur dans l’attente qui autorise tout : tous les projets, tous les rêves, alors n'hésitez plus et laisser agir le magicien mystique qui est en vous et vivez pleinement cette nouvelle réalité en respectant cette source de force et d’énergie avec laquelle vous êtes venu dans ce Monde.


B.B  Strasbourg le 21/12/12
Photo: Inconnu

Librement inspiré des cahiers de Serge Carfantan

Philosophie et spiritualité : Épicure, Platon, Kant, Spinoza, Rousseau




mercredi 19 décembre 2012

Le corps quantique


Ce n’est pas la texture de ma peau que je veux saisir mais la vie qui l’agite de l’intérieur, dans ses humeurs et ses changements de rythme, dans ses indolences et ses ardeurs soudaines, c’est aussi cette même énergie que je veux transmettre par le regard, par le sourire, ou par l’intellect. 

Ce que je veux dire c’est que notre monde correspond à une certaine densité au niveau des vibrations. Si nous changeons cette densité au niveau de notre vie nous accédons à un monde parallèle avec un autre taux vibratoire. Une personne qui veut quitter son corps doit élever ses vibrations pour qu'il y ait changement de pression et quitter les vibrations du corps physique. L'enveloppe corporelle reste alors là où elle est, et le corps subtil peut donc voyager dans l'astral.
Partir dans l’ailleurs se sentir libre. Se donner librement a un autre monde que celui de la réalité. En quelques sortes prendre congé provisoirement du monde de la vigilance.

Dans la physique quantique, on admet que la texture du corps est soutenue par la structure dynamique d’un champ d’énergie pure. Cette énergie en apparence gelée dans une forme, n’est en définitive qu’une fonction d’onde macroscopique dans le réseau de l’univers. La solidité de mon corps tient en équilibre une superstructure qui va de l’atome, vers les molécules complexes  des tissus, des organes et du corps tout entier.

Le Corps quantique, selon Deepak Chopra est bien plus proche de la conscience que le corps objet défini à partir de la physique classique. Il permet de mieux comprendre la relation corps-esprit en nous débarrassant de la conception rigide du dualisme. Je sais bien que la pensée imaginative éprouve parfois des difficultés à représenter ce que l’entendement conçoit mais plus on perçois de façon aiguë le monde subtil et de manière attentive, plus notre imagination ne suit plus, car elle doit trop s’éloigner des repères habituels.


B.B © Strasbourg le 17/12/12
Photo: Inconnu

Voyez aussi:
Les cahiers de Serge Carfantan Philosophie et spirituelle 

lundi 17 décembre 2012

Le principe féminin

L'amour est un espace ouvert. L'amour est l'action qui surgit à partir du vide, à partir du Chaos. Par conséquent, le salut de l’homme viendra par la femme. Ainsi, les femmes de notre temps doivent se ressaisir de leur bâton de pèlerin et repartir à la conquête de leur propre identité d’Initiée. La vraie femme est celle qui sauve le monde ; la femme véritable est celle qui détient les clés de la vie ; la vraie femme est celle à travers laquelle se manifeste la noble et puissante force de l’amour, celle qui porte la vie.

Dans un monde sans règle tel que le nôtre, il est tentant de se replier sur le passé pour trouver des repères. En effet, la Grande Mère a assigné à la Femme un rôle très particulier et incontestablement sacré : celui d’être la gardienne et la transmetteuse de la Vie. Ainsi, les femmes en sont les dépositaires privilégiées et l’avenir de notre évolution. Elles sont le saint Graal et les pures représentantes du principe de la Mère Divine…

Dans le tourbillon de l’actualité et de l’éphémère, on cherche ce qui mérite d’être perpétué, ce qui donne la valeur aux traditions. « Une mère veut le meilleur pour son enfant. Elle ne peut pas accepter la guerre, la maladie, la pollution, la mauvaise éducation. » La femme connaît les secrets de la beauté. La beauté doit devenir l’idéal moteur de la vie. Alors les hommes s’inclineront devant la stabilité de la femme et devant son idéal de beauté. Ils reconnaîtront la voix emplie de douceur de la Mère qui s’exprime à travers ses enfants.

L’amour met l’unité là où d’ordinaire règne la dualité, il nous fait traverser la souffrance de la séparation en donnant l’unité du sentiment. Souvenez-vous du mythe de Lilith. Depuis  la condition de l’homme, n’est plus la même, il a été puni en étant divisés, ce qui le rend immédiatement plus faible. Cela veut dire que la dualité une fois introduite dans l’affectivité fait que chacun manque de sa moitié et se met alors à la chercher. C’est le thème de l’amour fusionnel d’une complétude par la recherche de l’autre c’est une interprétation possible de ce manque intérieur, celle de la légende de l’âme sœur qui dit qu’ici bas chacun a sa moitié complémentaire et qu’il désire s’unir à elle pour retrouver l’unité.


B.B  Strasbourg le 17/12/12
Photo: Inconnu

Voyez aussi :
Krishnamurti    masculin et féminin



lundi 10 décembre 2012

Rencontre en ligne


L'histoire est remplie de ces rencontres qui changent la vie. Nous connaissons probablement tous une personne qui est apparue subitement dans notre vie et qui a laissé une trace indélébile en ouvrant des portes de notre existence en sachant chacun qu’on ne les traversera pas ensemble.  

En réalité, cette synchronicité échappe au contrôle du moi. On ne peut qu’entendre le message de l'inconscient qui ouvre ces portes. Le bonheur derrière la porte n’est qu’un idéal de l’imagination.

Est-il bien sûr que derrière cette porte se trouve l’amour ?

Il n’y a pas de recettes pour l’amour, l’amour ne se fabrique pas avec des ingrédients. Il y a par contre des conseils qu’il est bon de suivre pour éliminer la douleur et guérir la souffrance. L’art de vivre ménage les conditions les meilleures pour une vie heureuse. Derrière le malheur, il y a la conscience du malheur, derrière le bonheur réside la conscience du bonheur. Les événements ne prennent tout leur sens que dans l’attitude qui les reçoit.

« Peut-on diviser l'amour en sacré et profane, divin et humain, ou est-il indivisible ?  Se rapporte-t-il à une personne et pas au nombre ? Lorsqu’on dit : « je t'aime », cela exclut-il l'amour pour d'autres ? L’amour est il personnel ou impersonnel ? Moral ou immoral ? Est-il réservé à la famille ? Et si l'on aime l'humanité, peut-on aimer une personne ? Est-ce un sentiment ? Une émotion ? Un plaisir ? Un désir ? Toutes ces questions indiquent que nous avons des idées au sujet de l'amour, des idées sur ce qu'il devrait être ou ne pas être, en somme un critérium ou un code élaboré par la culture à laquelle nous appartenons. Pour voir clair en cette question, il nous faut d'abord nous libérer des formatages de l'esprit, mettre à l'écart tous les idéaux et idéologies sur l'amour. Créer une séparation entre ce qui est et ce qui devrait être est la façon la plus illusoire de considérer la vie. Comment saurai-je ce qu'est cette flamme qu'on appelle l'amour ? Je ne cherche pas à savoir comment exprimer l'amour, mais je veux comprendre en quoi il consiste. Je commence donc par écarter tout ce que m'ont dit à ce sujet les Églises, la société, mes parents, mes amis. et toutes les personnes que j'ai rencontrés et les livres que j'ai lus, car c'est par moi-même que je veux savoir » ( Krishnamurti )

B.B Strasbourg le 11/12/12
Photo: L'art du sexe sacré

voyez aussi: 
Jiddu Krishnamurti 
Philosophie et spiritualité

lundi 3 décembre 2012

L'onde d'alignement

Beaucoup de choses ont déjà était dite sur la date du 21/12/2012, et je ne veux rien y rajouter, je ne suis pas devin, mais nous pouvons constater en regardant autour de nous, que partout dans le monde se constituent des groupes de personnes qui vont célébrer l'Evénement de cette tradition ancienne.  

Les anciens avaient des règles. Ils savaient se connecter avec les planètes. Les aborigènes d'Australie, ou du Tibet, les Amérindiens, les Celtes, les Mayas, les Aztèques, les Égyptiens… ont laissé avant de partir des messages, des signes, qui livrent chaque jour leurs secrets qui permettent de comprendre ce que les animateurs de la conscience globale nous cachent.


Ce n’est plus seulement les planètes qui s’alignent, mais les hommes font pareils. Ils y en a qui prient et d’autres qui se construisent des abris de survie. Leurs idées prennent forme en se cristallisant. Leurs échanges entre plans de conscience, se répartissent dans le corps terrestre, et finissent par être centralisés à une échelle plus élevée pour répondre à la demande de l'ensemble du corps géant. 

La pensée participe à la forme du front temporel de l'Univers. L’espace-temps imprime ses formes à notre monde et s’installe dans l’univers mental des gens. Internet participe à l’assaut du circuit neuronal en configurant en temps réel le flux de l’information. Son usage révolutionne le travail de recherche et de mise à disposition de l’information. Son vecteur de communication intemporelle participe avec une grande facilité à la communication. La liberté de s’exprimer ainsi gagné, donne les ressources du dialogue à grande échelle. Les idées se partagent à la vitesse de la lumière et facilite la connaissance du monde qui n’est plus parcellaire et fragmentaire.

L’attente et le passéisme du moment laisse aussi supposer qu'il y a beaucoup de confusion et d'idéalisme. Néanmoins nous savons que notre système solaire est à mi-parcours de sa durée de vie, soit encore 5 milliards d'années de notre temps terrestre, et que les différentes observations concernant notre planète prouvent qu'il y a déjà eu plusieurs basculements de celle–ci. 

Le système solaire est actif, et notre rôle dans l'édifice est non pas d'attendre de l'aide, mais de participer au mouvement. La physique quantique parle beaucoup de dimensions cachées, de théorie des cordes, d’un univers à onze dimensions dont quatre seulement sont connues. Quelque chose qui passe des neurones à l’expérience du moment en toute liberté et en dehors de toutes les règles connues.

Notre destin n'est sans doute pas inscrit dans les étoiles, mais ce sont les informations et les énergies des étoiles qui viennent à des moments précis, et selon leurs positions enrichir nos vies. Ainsi nous ne lisons pas notre destin dans le ciel, mais celui-ci façonne nôtre destinée en nous informant. 

À nous sans doute d'en faire bon usage et d’arrêter de fabriquer les idées et les opinions avec les habitudes de l’esprit. 

B.B © Strasbourg 3/12/2012 

Voyez aussi :
Les messages du temps.
La révélations des pyramides

lundi 26 novembre 2012

La non-localité


Deux lignes parallèles ne se croisent jamais. Sauf si elles sont faites l’une pour l’autre. Elles n'ont pas des points d'intersections entre elles, mais elles  évoluent côte à côte. On peut donc  faire le même parallèle  entre des personnes séparées par des milliers de kilomètres.

mercredi 17 octobre 2012

Manipulation du Vivant

Le corps de l’homme appartient avant tout à la nature. Il est une production de la nature. Il est construit selon certaines proportions et remplit des fonctions divines précises accordées aux fonctions naturelles. On retrouve dans le corps de l’homme toutes les lois qui existent dans la nature. Ce sont les Esprits de la Nature qui ensemencent la terre, et ceci depuis toute l’éternité. Leurs existences remontent à l'ère où la terre émergea du Chaos. 

C’est la puissance souveraine de la Nature qui gouverne le flux des évènements  or certains apprentis sorciers compromettent aujourd’hui l’intégrité de cette Nature sur la Terre. La possibilité leur est donnée de porter un coup fatal au fondement même de toute existence. Les moyens sont disponibles et déjà en action.

Les possibilités qu’ouvre le génie génétique sont immenses. Nous pouvons modifier les gènes et les introduire dans un organisme pour modifier son information génétique. Nous sommes capables de produire des clones pendant que les industriels de l’agroalimentaire se frottent les mains et tirent profit des manipulations sur le vivant. Un organisme génétiquement modifié est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l'Homme. Il inclut aussi les modifications issues de la sélection artificielle. Identifier, isoler, intégrer et multiplier un gène d’intérêt. Nous savons comment produire  « Le meilleur des mondes » selon Huxley, un monde où l’on pourrait produire des hommes d’un niveau mental suffisant pour une tâche à leur confier ; un monde où la diversité naturelle serait abolie au profit d’espèces artificielles.

Il ne suffit pas de dire que l'on peut faire telle ou telle manipulation, il faut aussi se demander si d'un point de vue éthique il est bon de le faire. Pendant des millénaires les grands spirituels servaient d'horizon au peuple. Puis le marché est devenu tout puissant, et les nouvelles icones sont arrivées. (Les sportifs milliardaires gonflés aux hormones, les chanteurs milliardaires avec leur strass, les puissants industriels et leurs lots de pollution, etc.…)  «….C’est notre civilisation qui nous rend faibles, il y a trop de tout, trop à manger, trop de bruit, trop de publicité, trop d’images, trop de sexe ; trop, trop. Tout le monde est intoxiqué, hystérique, la voie naturelle est oubliée... »
Il y a aussi le progrès. « Dis donc conscience morale, tu ne vas quand même pas rendre les hommes malades avec tes histoires de privation et d’affectif. Les hommes ne doivent pas souffrir de manque »...... Eh oui, aujourd’hui on ne peut presque plus demander d’effort aux gens qui ont déjà tout, parce qu’encore une fois ils sont dans le déni de la Nature. Nous préférons récompenser le modèle narcissique et prédateur.

Si cette dégradation suit son cours, si les éthiques sont remplacées par des insensés, la société deviendra tout simplement insensée.

Il nous faut donc poser la question de l’éthique.

Doit-on fixer une limite à la manipulation du vivant ?
La procréation est-elle possible sans spermatozoïde ?
Un enfant peut-il hériter du patrimoine génétique de trois personnes ?
Peut-on recourir au clonage reproductif ?

Les choix qui s’imposent nous démontrent bien qu’ils ne peuvent pas venir de ceux et de celles qui sont bénéficiaires de la situation actuelle. En somme nous avons le choix entre hisser notre espèce vers les sommets de l'esprit ou alors…………………

B.B  © Strasbourg Octobre 2012

Voyez aussi :


mercredi 10 octobre 2012

L’Arche de l’Alliance ou la 9° Onde

On dit, que dans les prophéties des anciennes civilisations, les enfants qui naissent en ce moment ont une grande chance parce qu’ils vivront la mise en éveil d’une nouvelle énergie. On raconte que c’est une période très importante, c’est un changement de cycle dans l’évolution de l’humanité. C’est une période qui verra éclore en nous une autre réalité de nous-mêmes. C’est l’alliance, la période de l’onde d’unité qui amènera l’univers à son état d’existence le plus élevé.

Selon certaines interprétations longtemps débattues dans le cercle des érudits bibliques, cette prophétie se propage maintenant dans le monde à l'occasion du commencement de cette onde d’unité ou conscience unitaire. C’est la neuvième onde.

Mais avant de vous raconter la prophétie de cette onde d’unité. Je voudrais rappeler ce qu’est une prophétie. La prophétie c’est un coup d’œil furtif sur l’avenir, mais qui ne peut en aucun le prévoir ! « L’avenir n’est pas écrit, il est en mouvement, il est comme une brume informe, imprécise, qui se solidifie à mesure qu’on s’en approche, mais qui est d’autant plus floue qu’il est lointain. La prophétie parle dans son langage, pas dans le nôtre, et c’est à nous qu’il appartient de briser notre étroitesse de vue pour nous hisser à sa compréhension.

La seule prétention d’une prophétie, c’est de décrire le brouillard qu’est l’avenir, ce pourquoi on ne peut la comprendre qu’après coup » 
Une prophétie qui s’exprime selon un schéma attendu par des conventions de pensée d’une époque n’exprime que la petitesse de la vision humaine.

Donc certains, en se basant sur d'ancien écrits juifs, raconte que cette conscience unitaire sera matérialisé par l'Arche d’Alliance qui se trouve cachée sur le Mont Nébo, sur la rive Est du Jourdain. D'autres suggèrent que l'Arche d’Alliance est dissimulée quelque part près de la Mer Morte, sur la rive Ouest du Jourdain. Une autre hypothèse soutient que l'Arche dort sous la ville de Jérusalem, dans un tunnel creusé dans le roc. Une autre maintient que l'Arche d’Alliance est sous le site supposé de la crucifixion, le Calvaire de Gordon.

Selon la littérature Islamique, La Fin des temps signifie  «La Dernière ère» c'est une époque qui est proche du Jour du Jugement. Les signes de la Fin des Temps fournies par la littérature des hadiths sont nombreux.  Le Mahdi sera celui qui retrouvera l'Arche d'Alliance, laquelle contient les lois originelles de la création et non falsifiées par les hommes, et qu'il les présentera comme argument aux sceptiques. On raconte qu’au cours du terrible chaos de la fin des temps, Dieu utilisera un serviteur ayant une morale exemplaire connu comme étant le Mahdi. (Celui qui est guidé)  pour inviter l'humanité à revenir dans le droit chemin. La première tâche du Mahdi sera de combattre les idéologies polythéistes qui se sont répandues et de faire revenir les musulmans qui se sont égarés à la véritable essence de l'Islam. Le Mahdi aura trois tâches fondamentales. 1° Renverser tous les systèmes philosophiques qui refusent l'existence des lois Universelles de la création.  2° Combattre les superstitions en libérant les hommes du joug des individus hypocrites qui l'ont corrompu, en révélant la véritable histoire de l’humanité. 3° Renforcer le monde à la fois politiquement et socialement, pour répandre la paix, la sécurité et le bien-être.

Selon plusieurs hadiths, le Prophète Jésus reviendra sur Terre au même moment que le Mahdi, et appellera tous les chrétiens, les juifs et toutes les Peuples de la Terre à abandonner leurs superstitions et à vivre selon les lois Universelles de la Création. Le monde fera alors l'expérience de la paix, de la sécurité, et du bonheur connue sous le nom de l'Âge d'Or.

Aujourd’hui le signe des Temps serait de dire que l’Islam reçoit la 9° Onde de la prophétie des Mayas. 2012 les énergies inversées du champ magnétique de la terre.

La première phase est une période pendant laquelle tous les gens souffriront de problèmes matériels et spirituels. Il y aura un effondrement social rapide et les gens commenceront à prendre conscience que le Jour du Jugement est arrivé. Tout un peuple, toute une région se lève pour initier le grand jugement. Ce sont des millions d’hommes et de femmes qui prennent la rue pour exiger le départ des «dictateurs» avec la fin des pouvoirs bâtis sur la corruption et la misère. Ce sont les millions d’hommes qui renversent le système social de leur époque. Ils combattent des individus hypocrites et corrompus, qui leurs ont caché la véritable histoire de leur humanité.

Ils sont des hommes et des femmes qui veulent prendre en main leurs destinées. Ils veulent ce qui est le mieux pour le Bien commun de tous. Ils veulent un monde à la fois politiquement et socialement fait pour tous, un monde de paix, de sécurité et de bien-être.

Certains peuples sont entrain de passer un grand coup de balai sur ces régimes aux mains couvertes du sang de ses martyrs, ils sauront aussi assumer la suite des évènements. Ce déclic important dans la conscience des peuples, se propage maintenant à tous les peuples de la planète. Ce qui se passe dans une partie du monde entre en résonance avec la partie opposée de ce monde. La jeunesse espagnole à ouvert le bal en occident avec la contestation des Indignées. Tout ce qui advient va dans le bon sens et cet évènement éclaire la marche du temps de la prophétie. Autre part une petite femme de ménage, bien malgré elle, a fait tomber en quelques heures en déchéance un des hommes les plus puissants et initier le grand jugement en terre d'Amérique.

Nos chefs d’état, nos hommes politiques, s’ils nous respectaient en tant qu’individu, joueraient-ils avec notre tête à pile ou face ? Nous enverraient-ils dans les guerres ? Prendraient-ils des risques avec le nucléaire, ou avec les armes?  Non. Ils auraient tant de respect pour nous, qu’ils ne penseraient qu’à bâtir des villes nouvelles, où chaque fois une vie meilleure serait partagée. Les gens qui nous dirigent ne nous respectent pas.

La démocratie c’est respecter les aspirations qui interpellent l’humain dans ses valeurs sociales, politiques, économiques et religieuses. L’humanité ce n’est pas sauver les bankster et rassurer les investisseurs pour maintenir la bourse, mais plutôt de donner à boire et à manger à ceux qui ont soif et qui ont faim. Alors Indignez-vous.

Malheureusement, la prise de conscience de la majorité des hommes n’est pas encore canalisé, parce que ceux qui se révoltent le font au travers d’une impulsion, ils se révoltent parce qu’ils n’ont plus rien à perdre, ils se révoltent parce qu’ils ne comprennent pas. Pour l’instant, il n’y a pas d’autre modèle de société qui leur est proposé, et cela durera encore et encore jusqu’à ce que d’autres évènements freinent nos débordements. Cette loi de résonance partout dans le monde nous incitera à ne plus n’accepter l’injustice, et renversera tous les systèmes philosophiques qui refusent l'existence des lois Universelles de la création. Nous qui sommes dans les pays « occidentaux » nous subissons également cette immense vague, mais nous la vivons d’une autre manière que celle des peuples qui sont en grande souffrance. Mais tous les peuples de la Terre l’intégreront petit à petit au rythme de la connaissance.

B.B Strasbourg 6/6/2011  


Voyez aussi : 
  Fisher, Milton C. 1995. "The Ark of the Covenant: Alive and Well in Ethiopia?" Bible and Spade 8/3, pp. 65-72.
  Hancock, Graham. 1992. The Sign and the Seal: The Quest for the Lost Ark of the Covenant. New York: Crown Books.
Traduction : Virginie Thémans
Auteur : Gary Byers d' Associates for Biblical Research 

samedi 6 octobre 2012

Les Frères initiés


Confrérie secrète qui inquiète et qui fascine, les frères initiés s’enracinent dans les Traditions Anciennes. C’est sans doute la confrérie dont on parle le plus en ce moment avec l’avènement de la Conscience retrouvée du nouveau Monde. C’est pourquoi il faut comprendre que le travail des Frères, et des Sœurs initiés et une réalité incontournable dans l’accomplissement de l’Œuvre.

Les nouveaux adeptes confrontés au mystère de cette Conscience retrouvée comprennent qu’ils sont le miroir dans lequel se reflète le mystère de la Création. La transmutation de la conscience de l’adepte s’effectue alors au prix d’un long travail laborieux, au cours de laquelle l’individu se retrouve en premier lieu confronté à sa propre dualité. Se purifier pour se transformer.
Malgré la diversité des récits qui perdurent depuis la lignée prestigieuse de Joseph d’Arimathie, les Frères et les Sœurs initiés continuent à créer ces passages afin que l’énergie venant de l’univers puisse réellement être implantées et intégrées dans la matière. Ils sont les Alchimistes qui éveillent l’élément du Feu pour transformer la matière au-delà de la substance. Ils utilisent le savoir antique crypté dans les textes bibliques comme dans les textes mythologique. Ils nous enseignent que la matière renferme un « feu caché » capable de l’élever au dessus d’elle-même pour engendrer un prodige.

« Il y a le feu qui détruit et celui qui ressuscite. Un feu qui brûle avec ses flammes et un feu qui régénère par sa lumière »

A en croire les enseignements voilés dans l'école des mystères, tous les hêtres humains auraient le pouvoir de renaitre, et de réveiller le feu des métamorphoses pour transformer l’homme-animal. 

Hormis le processus initiatique suivi par les mythes, ce secret s’est transmis essentiellement par deux voies, celui des symboles conçues à l’intention de ceux qui ont des yeux pour voir, et celui des mots comme la parole supports de la pensée manifestation du [Verbe Incarné]

Voyez aussi :
La table d'émeraude

B.B  © Février 2012
Photo: Inconnu



lundi 1 octobre 2012

Lâcher prise


Avec l’éveil des consciences, le pouvoir est devenu anachronique. Les éthiques qui ont été remplacé par des insensés ont rendu notre société tout simplement insensée. La structure pyramidale du pouvoir qui a été bâtie pour assouvir nos besoins matériels ne tient plus que par la soumission de quelques uns.

Heureusement notre monde s’éveil à une nouvelle conscience. La contagion est exponentielle. Ce qui a été organisé pour asservir le plus grand nombre aux volontés des plus puissants et des plus habiles sera naturellement abandonnée. Si un monde est imparfait, si un univers est bancal ou précaire, il faut le laisser mourir d’épuisement. Le travail principal qui restera alors à accomplir est un travail de déconditionnement des individus. Si on introduit la théorie de l’évolution, Si tout fonctionne, si tout continue, si tout évolue, c’est bien qu’à la base il y a la perfection, la perfection des cycles, la perfection des lois de l’Univers. Cette opération ne sera pas indolore tellement la compétition a pénétré nos esprits.

Si nous sommes ici et que nous voulons rester ici, c’est parce que la seule valeur du travail réside dans la nécessité de conscientiser ceux qui n’ont rien entendu, rien compris et qui résistent à l’appel. La vraie sagesse consisterai a nous enseigner que l’on doit renoncer à une chose que pour la remplacer par une autre meilleure. 

vendredi 28 septembre 2012

Les religions

Ce ne sont pas les religions qui vont libérer l’homme, mais la connaissance. La science en apportera la preuve et ce qui subsistera des religions quelles quelles soient, c’est la philosophie, le rituel, la communion, la fusion que donnent ces religions. Leurs structures vont disparaître, parce que la structure a dérapé, a entretenu l’ignorance, a divisé les hommes au lieu de les rassembler. Elles ont établi des dogmes. Petit à petit elles vont s’éteindre par manque d’énergie, puisque nous passons à une autre forme d’énergie. Tout ce quelles ont pu donner à l’homme, reste quand même un acquis précieux. Tous les hommes ne sont pas pourris. 

De plus en plus, nous découvrons tout ce qui nous a été caché. Comme si une nouvelle conscience s’installait dans l’univers mental des gens. Les voiles tombent comme si cette période devenait un moment particulier de la Création pour défier notre Matière physique, comme si nous étions venus à ce moment là de l'histoire pour restaurée l’Unité en une Conscience totale.

Le maître du chêne disait « La tête ne sait rien. La tête avance une fois que le cœur a donné la direction, et à partir de ce moment-là, on peut véritablement se fier à ce que la tête ordonne, et en ce moment il ne faut pas rater le temps. Chaque fois qu’une horreur se produit et que personne ne bouge c’est l’effet de masse. Si vous voulez évoluer dans votre vie, alors il faut commencer à ne plus vous limiter. Il vous faut viser plus haut où que vous soyez. Il faut monter la marche et alors tout devient possible à tout instant.

B.B  © Strasbourg / Photo inconnu

Voyez aussi :

Le voyage vers la connaisse de soi (Enki Belen)
Germe de conscience  (Erik Gruchet) 
Mouvement pour la terre et l’humanisme (Pierre Rabhi)

jeudi 13 septembre 2012

La parole persuasive

L’Esprit et la Conscience sont deux ressources, qui font de chacun de nous des personnes responsables. La conscience nous permet de voir, de comprendre, d’apprécier, de juger et de décider. Si vous connaissez déjà l’arnaque financière, il y a encore plus grave: l’arnaque de l’esprit, l’arnaque de la conscience. Qu’on le veuille ou non notre monde est une illusion, une imposture. Un monde sans pitié constitué d'êtres endormis et inconscients : d'êtres indifférents, d'êtres faibles, tous prisonniers d’un système de civilisation qui les poussent plus ou moins à détruire le monde pour survivre.




Heureusement, beaucoup d’hommes s’éveillent, mais tout n’est pas encore gagné, parce qu’ils en restent encore beaucoup d’autres dans l’ignorance, dans la manipulation, ou dans l’endormissement. Certains croient tout savoir et entraînent avec eux, les masses dans le fanatisme, dans le crime, dans les guerres horribles au nom des religions. Leurs prêches provoquent en l’âme, l’affection qui envahie tout le corps. Ils évoquent les malheurs, ils éveillent la douleur. Leurs paroles détruisent les opinions, en suscitant la crainte. Ils font disparaitre la vérité dans l’inattention.

Un homme qui vit par inadvertance ne vit pas à la hauteur de ses possibilités, de sa conscience, il ne fait que rester à la surface de la vie, ou ne fait que survivre. La conscience naît dans l’attention et disparaît dans l’inattention.

" Il n’y a pas un extérieur ou un intérieur. Tout est dans le même endroit et cette compréhension, cette conscience ne se fait pas de n’importe quelle manière. La vérité est bien différente, elle est un état suspendu où l’esprit ne peut pas rentrer, il faut le laisser dehors, il n’y rentre que le cœur, il n’y a que le cœur qui peut voir. Lorsque le cœur a vu et qu’il peut ressortir, il vient enrichir l’esprit. Tant que le cœur n’est pas allé voir, l’esprit ne sait toujours pas. Un mouvement de vie qui va de l’intérieur vers l’extérieur et l'autre en sens inverse. Respirer et Expirer, Donner et Recevoir, Action et Amour "

La conscience c’est l’art de la réflexion. On n’apprend pas la « conscience » comme on apprend l’histoire ou la géographie. Cela demande un engagement personnel qui ne laisse pas le savoir extérieur à soi. On ne peut que penser et repenser par soi-même. Apprendre à penser par soi-même.

Nous pensons sans cesse à ce que nous allons dire aux gens, à l'attitude que nous aurons ou que nous devrions avoir, exactement comme si nous savions l'attitude qu'eux auront et ce qu'ils nous diront. En faite nous nous projetons dans d'innombrables scénarios qui arrivent à imprimer jusque dans l’âme tout ce qu’elle désire. Nombreux sont ceux qui sur de nombreux sujets, ont convaincus et convainquent par la parole persuasive. La parole peut tenir sous le charme et persuader une foule nombreuse même si la vérité n’est pas dite, pourvu qu’elle soit écrite avec art.

B.B Strasbourg / Photo inconnu

Voyez aussi:

Le discours de la méthode et les principes de la philosophies: René Descartes 
Les révélations de Pastor: Conscience universelle
Extrait du film La servitude L'esclave moderne
Le journal de personne  L'Humanité c'est moi ..................Des équilibres

Extrait du film V pour Vendetta: 

video


lundi 10 septembre 2012

Les Esprits de la Nature

Ce sont les Esprits de la Nature qui ensemencent la terre, et ceci depuis toute l’éternité. Leurs existences remontent à l'ère où la Terre émergea du Chaos. A la différence des hommes, les esprits de la nature tirent leurs connaissances du passé pour percevoir le futur. Ils peuvent pénétrer toutes les créatures et collabore avec les arbres, les animaux, les plantes, et les hommes. Bienveillants et serviables ils murmurent à l’oreille de ceux qui savent écouter l’alchimie de l’Univers. Leur compréhension ne s’arrête pas à la limite de l’atmosphère. C’est plus grand, plus beau, plus haut, plus mystique, dans les étoiles, toujours liée à la Création.


Pourquoi il y aurait-il quelque chose plutôt que rien ? L'émotion, tout le monde l'a éprouvée mais personne ne l'a vue, elle est invisible. Il s’agit simplement de sentir l’imperceptible, de toucher l’impalpable et de rendre visible, l’invisible. Une dérobade dans les marges du sensible. Celui qui s’exerce à faire de son corps l’instrument de l’Esprit, a la possibilité de se libérer et de ressentir. En apprenant la pratique, il perçoit les actions du feu, de l’eau, de l’air, des astres, et des Cieux. Ainsi il se rend maître de sa Nature.


Les Esprits de la Nature s’emploient à tous les usages auxquels ils sont propres. Dieu fit pousser du sol des arbres de toutes espèces, agréables à voir et bons à manger. L'Arbre de Vie d'abord, au centre du jardin qui symbolise le but de toute chose, et à coté l'Arbre de la Connaissance qui symbolise la liberté de choix du bien et du mal. Les cycles enseignent que la vie est un processus de transformation et de développement dans la dimension du temps. La grandeur des gens d’esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces grands de chair. Les saints ont leur empire, leur éclat, leur victoire, et n’ont nul besoin des grandeurs charnelles. Ils traversent le temps. Ils sont vus de Dieu et des anges et non des corps et des esprits curieux.

La Nature des Esprits est multiple, mais elle est unique, en ce sens que toutes ses manifestations sont liées entre elles…......


B.B © Strasbourg - Septembre  2012
Photo : Inconnu

vendredi 24 août 2012

L'Amour


La joie de l'amour n'est possible que si vous avez connu la joie d'être seul, parce qu’alors seulement vous avez quelque chose à partager. Autrement vous êtes deux malheureux qui se rencontrent en s'accrochant l'un à l'autre en espérant que l’autre va le combler. L'amour n'est pas seulement un sentiment, c’est un art de vivre. L’Amour se cultive et s’invente chaque jour, c’est un acte de création qui implique de grands risques et c’est en acceptant les défauts, les qualités, les besoins, et les désirs, que nous pouvons rendre hommage à la vie. L'amour est comme une fleur, doucement il s'épanouit. 

Lorsque vous vous reconnaissez et que vous choisissez d’agir ensemble, que vous soyez au sein d’un couple, que vous soyez la mère, le père ou les amis, l’important c’est que vous choisissez en toute liberté de conscience et de cœur de vous unir car c'est le plan des familles d'Âmes. En fusionnant vos énergies pour servir ce plan alors tout vous sera révélé.

Toutefois vous êtes libre et l’autre aussi est libre. Ainsi tout est possible pour s'ouvrir à une attitude intérieure propre à l’ensemencement. 

La vie ici-bas est née de la semence. Pour des raisons X si vous ne mettez pas les semences aux Esprits de la Nature pour cultiver la terre, pour reproduire les espèces, alors vous devez savoir que le rendez vous de la création n’est plus possible, parce que la séparabilité c’est ce qui fragilise, c’est ce qui conduit l’homme et la nature à la mort. Quand la semence ne fertilise plus la Nature des Esprits entre le Soleil et la Lune alors il se sépare de son Éternité.

Donc, unissez-vous. De l’union naît la force créatrice.

Tous les sens sont beaux. Les sens ne sont pas des pièges pour l’âme. Vivre l'Amour dans sa forme la plus haute, c’est l’expérimentation de la liberté. Il faut effacer les données de la mémoire. 


B.B © Strasbourg  Aout 2012
Photo : Inconnu


Voyez aussi:
Les révélations de Pastor Conscience Universelle
Les Familles d’Âmes Marie Lise Labonté  (Ed. Le dauphin blanc)

lundi 13 août 2012

Le Chaos


Lorsque un système de civilisation comme le notre opère aux bordures du chaos, un état critique s’auto organise  et produit des événements  qui nous permettent de voir comment ces perturbations peuvent nous propulser aux frontières de ce même chaos et ensuite nous ramener dans un nouvel état. Ce qui est présent aux bordures du chaos est une balance entre la stabilité et l’instabilité. Cette région sublimement balancée est l’endroit où la créativité prend place, l’emplacement où les décisions émergent, le siège où la tumultueuse agitation mentale est à son état le plus tortueux. La limite du chaos est l’état de transition ou l’endroit où les choix doivent se poser, la où les bifurcations sont visibles. C’est le moment et l’endroit où plusieurs options s’offrent, certaines étant positives, d’autres négatives.  Comme dans un état d’agitation trouble qui envahie l’esprit humain. C’est là où on peut faire du blanc avec du noir en étant assis dans son cœur.


Bien entendu  beaucoup de gens ont atteint le seuil du point zéro et arrivent à lâcher prise de ce monde en souffrance. L’Esprit et la Conscience font que chacun de nous devient responsables de la voie qu’il choisi. Elles nous permettent de voir, de comprendre, d’apprécier, de juger et de décider. Cependant il reste encore beaucoup d’autres gens sur le bord de la route. Je pense à ce qui se passe en Syrie, aux tremblements de terre, aux inondations et j’en passe. Cette voie n'est pas à négliger parce que chacun c’est vue confier un rôle. Certains sont guérisseurs d’Âme, d’autres des Guerriers de Lumière, non pas pour faire la guerre mais pour protéger la vibration de Lumière, et d’autres encore qui transmettent le fluide de la connaissance. Chacun c’est réincarné en cette période pour rééquilibrer cette transition, il y en a même qui viennent pour une courte action. Ils font parties des tragédies et des phénomènes très durs, pour provoquer l’éveil des masses.

La puissance de l'esprit fait parti de ce que l'Univers a sans doute à nous apprendre afin de nous ajuster dans le fonctionnement. Rien n'est jamais définitif, et tout est en constant réajustement.

B.B  © Août  Arhus, Denmark
Photo: Forest Poetry

Voyez aussi: Les Messagers du temps


dimanche 29 juillet 2012

Le don de soi

Il est un seuil de misère humaine et de contrainte au delà duquel notre tissu social ne peut aller sans provoquer les troubles que nous connaissons. La culture ne se développe pas à l’infini. Les civilisations portent en elle les germes de leur propre mort. Ce seuil qui est maintenant atteint exige une radicalité et une volonté dans l’intention de créer ce nouveau paradigme. Il faut se donner parce que le monde en a besoin, tel doit-être le dépassement de ce seuil.
La manière de penser des hommes dépend beaucoup des gens qu’ils côtoient et des peurs qu’ils ont à vaincre. Jésus disait : « Si on te frappe sur la joue droite, tends l’autre joue. » Cela pourrait se comprendre aussi «Lorsqu’on bat ton imperfection, montre ta perfection et dépasse ton seuil » En clair le monde sera parfait le jour où nous serons parfaits, alors n'hésitez plus faites des projets avec sagesse, proposez et agissez. C’est par l’action que l’homme se rend différent, parce que l’action génère des énergies qui le conditionnent à être ce qu’il fait.

La Charité ce n’est pas de verser une larme devant un poste de télévision, ce ne sont pas des discussions où on refait le monde à 2h du matin, le don de soi passe par l'exploration de la misère humaine et non pas, de collectionner des connaissances sur la sagesse.

Celui qui comprend suffisamment cette loi du cadeau de la foi peut sans risque aller dans le monde en souffrance. Il accélèrera ainsi l’alchimie de son évolution et de son initiation. Le don de soi c'est de se lever même quand tout semble perdu d'avance.

Allez dans les prisons, dans les hôpitaux, dans les écoles, dans les bas quartiers là où le monde va mal, et il vous sera donné encore plus d’énergie bienveillante de vos guides pour aider ceux qui sont dans les ténèbres. Choisissez d’être guérisseur pour dissoudre la peine. Offrez l’harmonie pour créer une oasis de douceur. Utilisez votre pouvoir pour le bien et devenez l’ami qui réconforte par la joie.

B.B  © Juillet Strasbourg
Photo: Inconu


Voyez aussi:

mercredi 25 juillet 2012

L'instant responsable


Agir parce que le moment est venu. Choisir parce que nous sommes à la croisée des chemins. Modifier la trajectoire parce que nous allons droit dans le mur. Voici les signes de l'instant responsable qu’il nous faut saisir. 

Notre existence se pense dans la conscience que nous en avons, c’est aussi instantané que, quand nous sommes en face d’un danger. C’est le danger lui-même qui provoque l’acte. Il n’y a donc plus le temps de l’élaboration cérébrale, plus le temps de la controverse, plus d’hésitation à avoir. Juste maintenant et ici le choix de l’action responsable pour inventer un nouveau paradigme.

Mais comment un peuple peut-il se sentir respecter, lorsque que l’on sait, pouvoir le manipuler avec des paroles et des slogans ? Allez un petit effort ! Réfléchissez et tenez compte du fait que les grandes réussites impliques de grand risques. Osez manifester votre liberté et comprenait enfin, qu’il est temps de sortir de cette lente agonie stupide et corrompue.

Pour que l'expérience soit complète il faut mettre en évidence l’apport que l'on considère précieux pour susciter la gamme d’émotions qui réconciliera les hommes et les peuples dans une vision claire.  

« Une théorie à été développée par des chercheurs ayant étudié le cerveau, il s'agit de la théorie du regard. Cette théorie met en lumière le fonctionnement du cerveau lorsque nous conduisons une voiture. Nous sommes sur la route et un obstacle se présente devant nous, si nous regardons uniquement l'obstacle alors le cerveau transmet toutes les informations nécessaires à notre corps pour nous conduire tout droit vers l'obstacle. Par contre si notre regard se porte là où nous souhaitons passer, le cerveau met tout en œuvre afin que nos gestes soient le mieux adaptés pour nous y conduire en évitant l'obstacle »

Nous avons tous le pouvoir de choisir notre manière de participer au monde. Alors commençons par sortir de l’isolement de la peur, en détruisant toutes les barrières autour de nous. Ensuite descendons de nos tours d’argent pour contribuer à l’action juste dans la solitude de "  l’instant responsable ".


BB.© Juillet - Strasbourg
Photo: Inconnu

Voyez aussi: L'instant présent

lundi 16 juillet 2012

L'école initiatique

La véritable école initiatique c'est ici et maintenant.
A chaque fois qu'une civilisation arrive à son apogée, il y a une Manifestation qui se produit, et qui permet à la masse de s’éveiller dans une nouvelle conscience. La terre est un terrain d’apprentissage où l'on évolue. C'est une école, une école de la vie, une pépinière d'âmes en quête d'évolution.

Nous ne sommes pas au Paradis. Nous sommes engluée dans de la matière bien réelle, et c’est pour cela, qu’il ne nous faut pas espérer un monde parfait. Un monde parfait sur Terre n’a pas de valeur, parce que l’individu ne pourrait ni apprendre, ni exercer sa liberté. L’homme n’est pas parfait dès le premier jour. Il doit comprendre son imperfection. Si l’on veut travailler pour la perfection, il faut d’abord participer à l’évolution et comprendre l’imperfection. Apprendre c’est penser par soi-même, chercher la liberté et le bonheur dans la vérité. Nul ni parvient sans l’aide de la pensée de l’autre.

Certains ont tellement emprunté la voie du Cœur, qu’ils ont par là même dénaturer l’identité de Dieu et falsifié la voie initiatique.

En disant que tout est perfection, que Dieu est Amour, que Dieu peut intervenir, et que les Maîtres ont tout prévu pour l’évolution, ils impriment dans l’esprit des gens l’intervention Divine et les incitent à oublier la place qui leur est destiné dans le monde de l'action.

Un ancien dicton oriental dit :
« Dieu est capable de bouleverser les cieux jusqu’aux confins de l’univers pour réaliser à la place de l’homme ce qui lui est impossible. Mais il ne déplacera pas le moindre fétu de paille pour intervenir dans ce que l’homme a la capacité de résoudre »

Tu veux être heureux, prends le bonheur. Tu veux être riche, prends la richesse. Agis. Tu es dans le monde de l’action, alors prends l’action et ne subis plus l’action des autres.

La terre est un caillou initiatique où l’on prend ses responsabilités, où l’on agit sous l’effet de la loi de cause à effet, et face à cette loi, le reste est vécu enduré, ou mérité. L’Amour a besoin de la Force du Pouvoir Créatif.

L’amour sans le pouvoir de faire ce que l’on veut, est quelque chose d’illusoire. L’amour avec le pouvoir d’exercer permet la justice, car on ne peut pas parler d’amour sans parler de justice. Un individu qui veut être Amour doit être Justice. C’est faux de tout accepter de l’autre, l’amour rend aveugle comme dit le proverbe. L’amour véritable c'est mieux connaître son prochain et de l’aimer malgré ce que l’on sait de lui. C’est ça l'amour et c’est pour cela qu’il y a toujours tant de problèmes et que la terre reste une école initiatique. 

Chacun doit y aller pour voir de plus près. Chacun doit y trouver du plaisir et des Lumières. Je suis libre de ce que je veux et c’est pourquoi je le suis en effet.



BB. Juillet - Strasbourg 
Photo: "Colorsat Infinity"

mardi 3 juillet 2012

De la religion à la spiritualité


Nous sommes, ici et maintenant, le résultat d’un processus temporel, dont toute la chaîne antécédente est pure création de notre conscience. Notre histoire est tissée de phénomènes, mais ces phénomènes nous les interprétons. Le passé ne prend sens et n’a de « vérité »  qu’à la lumière actuelle par laquelle nous comprenons et donc pensons les choses. L’histoire ne s’écrit qu’à travers la contingence de nos possibilités de connaître.

Les observateurs les plus lucides de notre époque l’ont bien compris (Eckhart Tolle, Krishnamurti, André Comte-Sponville ) Nous n’identifions plus aujourd’hui la spiritualité à une religion organisée, nous pouvons même les opposer. Ainsi le fondamentalisme et l’intégrisme sont des attitudes que nous avons rattachées au sursaut identitaire des religions organisées. Ils ont peu à voir avec un éveil du spirituel et beaucoup à voir avec les luttes des identités culturelles. La situation contemporaine est aujourd’hui très différente. Dieu a changé d’adresse, et nous sommes enfin préparés à reconnaître que la spiritualité vivante transcende les dogmes, et ne se laisse pas enfermer.

La loi universelle est un fonctionnement qui s’établit toujours sur des règles pour fonctionner. C’est pourquoi l’homme doit-être en rapport avec un fonctionnement physiologique, ou en rapport avec la terre ou le mouvement cosmique, il va devoir faire avec, en rapport avec les règlements qui tiennent de ce fonctionnement. Ce principe est une réalité dans la vie divine. Dieu est en mouvement. Le phénomène même de la vie, est un phénomène en perpétuel mouvement. Tout bouge. Regardez comme la vie est en mouvement. Il y a le printemps, l’été, l’automne, l’hiver. Il y a le mouvement de la mer et des océans. Il y a le mouvement des continents, le mouvement des étoiles. Lorsque les constellations bougent, cela veut dire que l’univers entier imite le mouvement Divin.

« Tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut et tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. »

BB © juillet 201


Voyez aussi :