dimanche 8 janvier 2012

Le Maître du Chêne


Si la quête du Graal, a été emporté dans la tourmente au milieu des souffrances et des tribulations, le conseil de l’ancienne tradition c’était réuni. Il fut décidé que les enseignements devaient être préservés et transmis oralement de génération en génération, jusqu’au jour où il deviendrait à nouveau possible de les mettre pleinement en pratique. La quintessence et l’esprit de ces enseignements furent offerts à leurs Feux Sacrés et aux Esprits des Eléments, avec la certitude qu’ils reprendraient vie dans un autre Age, à une époque où la Terre elle-même subirait les douleurs de l’enfantement.



Je représente la Tradition Ancienne face au monde moribond. En recevant l'initiation du Maître du chêne, tu retrouveras cette source incroyable de force et d’énergie avec laquelle tu es venu t’incarner sur terre. Choisis d’être [gardien de la connaissance] pour enseigner la Force vitale, inhérente à la nature.

La Roue de la connaissance enseigne que la vie est un processus de transformation et de développement dans la dimension du temps. La connaissance dévoile que nous ne sommes pas prisonniers de choses immuables, et nous encourage dans le changement pour permettre d’aller là où nous voulons et devenir ce que nous voulons être.

[La matière est le prolongement de l’Âme] dans un rapport entre l’un et l’autre. L’âme revêt un habit de chair afin de faire l’expérience de la matière, qui selon sa position, ou son point de perception, est reliée aux influences et aux forces terrestres, dont l'apprentissage permet de progresser dans l’évolution. 

Nos molécules sont comme la semence des choses dans une relation subtile avec la force séminale. En faisant de l'âme humaine la forme d'un corps organisé et vivant, le miracle de la vie l'avait par cela même conçue comme présente dans toute l'étendue de ce corps. L’âme humaine devenait ainsi une sorte de corps invisible, impalpable, contenu dans l'autre, de mêmes dimensions, de même figure que lui.

Son prolongement s’étend dans une substance formé et localisé selon des qualités premières (grandeur, figure, mouvement) ou qualité seconde  (froid, chaud, couleur, odeur) qui sont dites subjectives et dépendent d’un expérimentateur conscient qui palier par palier à travers l’évolution du miracle de la vie percevra de plus en plus, cette partie très élevée de lui qui communique avec la partie inférieure de ce qu'il est.

B.B © Strasbourg Janvier 2012
“Usage and Copyright” accorde aux utilisateurs du Cahier des Gratitudes les droits les plus larges pour diffuser ces informations dans toutes les communautés qui soient…………sourire




3 commentaires:

  1. "L’âme revêt un habit de chair afin de faire l’expérience de la matière" Cela s'appelle la Métempsychose.
    Il carbure à quoi l'auteur ?

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas ce mot Métempsychose. Merci cela m’a permis de découvrir un autre point de vue. Quant à l’auteur « je ne suis pas sage » De démon nous devenons Ange, de l’obscurité nous allons vers la Lumière. Il n'y a qu'une vie et toute vie passe par des stades différents. Le courage, le vrai, est de se donner totalement à l’enseignement qui nous est transmis pour nous apporter la liberté. La leçon est apprise lorsqu’elle est bien intégrée et fait place à la suivante, et ainsi de vie en vie ou plutôt, d’incarnation en incarnation. C’est exactement ce que je voulais dire……………. Merci pour cet échange ………….Sourire…………Amicalement Bruno

    RépondreSupprimer
  3. "BIEN QUE NOTRE PAQUET DE CHAIR ET D’OS PARAISSE TRÈS CONVAINCANT, CE N’EST QU’UN MASQUE, UNE ILLUSION DÉGUISANT NOTRE MOI VÉRITABLE QUI N’A PAS DE LIMITE (DEEPAK CHOPRA)"

    RépondreSupprimer