vendredi 24 août 2012

L'Amour


La joie de l'amour n'est possible que si vous avez connu la joie d'être seul, parce qu’alors seulement vous avez quelque chose à partager. Autrement vous êtes deux malheureux qui se rencontrent en s'accrochant l'un à l'autre en espérant que l’autre va le combler. L'amour n'est pas seulement un sentiment, c’est un art de vivre. L’Amour se cultive et s’invente chaque jour, c’est un acte de création qui implique de grands risques et c’est en acceptant les défauts, les qualités, les besoins, et les désirs, que nous pouvons rendre hommage à la vie. L'amour est comme une fleur, doucement il s'épanouit. 

Lorsque vous vous reconnaissez et que vous choisissez d’agir ensemble, que vous soyez au sein d’un couple, que vous soyez la mère, le père ou les amis, l’important c’est que vous choisissez en toute liberté de conscience et de cœur de vous unir car c'est le plan des familles d'Âmes. En fusionnant vos énergies pour servir ce plan alors tout vous sera révélé.

Toutefois vous êtes libre et l’autre aussi est libre. Ainsi tout est possible pour s'ouvrir à une attitude intérieure propre à l’ensemencement. 

La vie ici-bas est née de la semence. Pour des raisons X si vous ne mettez pas les semences aux Esprits de la Nature pour cultiver la terre, pour reproduire les espèces, alors vous devez savoir que le rendez vous de la création n’est plus possible, parce que la séparabilité c’est ce qui fragilise, c’est ce qui conduit l’homme et la nature à la mort. Quand la semence ne fertilise plus la Nature des Esprits entre le Soleil et la Lune alors il se sépare de son Éternité.

Donc, unissez-vous. De l’union naît la force créatrice.

Tous les sens sont beaux. Les sens ne sont pas des pièges pour l’âme. Vivre l'Amour dans sa forme la plus haute, c’est l’expérimentation de la liberté. Il faut effacer les données de la mémoire. 


B.B © Strasbourg  Aout 2012
Photo : Inconnu


Voyez aussi:
Les révélations de Pastor Conscience Universelle
Les Familles d’Âmes Marie Lise Labonté  (Ed. Le dauphin blanc)

5 commentaires:

  1. "La joie de l'amour n'est possible que si vous avez connu la joie d'être seul".
    Cette première phrase est essentielle selon moi et porte en elle les clés de la réussite et de la pérennité d'une relation de couple.
    Il ne s'agit pas de vouloir vivre à travers l'autre, de rechercher une protection, de vouloir se rassurer à travers l'amour, le regard de l'autre, mais bien de vouloir construire quelque chose à deux. L'autre est imparfait, fort, faible comme nous. Il a son propre chemin de vie à découvrir, à construire. Si nous recherchons un abri, nous serons inévitablement déçu, mais si nous envisageons la relation comme un véritable partage, accompagnement, responsabilité de chacun, à la fois comme un parcours parallèle qui s'entrecroise, le respect, l'amitié, la bienveillance et l'amour seront au coeur de la relation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est bien vrai Evelyne le respect, l'amitié, la bienveillance et l'amour doivent être au cœur de la relation. Il ne faut surtout pas s’imaginer comme moi jadis, que c’est gagné parce ce que l’on c’est un jour engagé. Maintenir vive et active cette flamme demande un engagement de tous les jours. Prendre soins et protéger contre ce qui peut l’affaiblir ou le détruire fait partie de cette expérience d’avancer ensemble………………Mais c’est moments sont rares…………………….Amicalement Bruno

      Supprimer
  2. La peur de l'inconnu n'est en effet qu'une projection de notre peur du connu....or ce qui est passé est comme les cendres du FEU ....grises ....mais peu nourrir la Terre...notre TERRE aussi !
    Il est dit que les cendres empêchent les mauvaises herbes (pensées) de repousser ....
    Sachons jardiner notre Terre et accueillir les pousses nouvelles...c'est la bonne période - Bonne fin d'année - Maïtha

    RépondreSupprimer
  3. L’Amour est un Voyage

    L'amour n'est pas tout fait.
    Il se fait.

    Il n'est pas robe ou costume prêt-à-porter,
    mais il est pièce d'étoffe à tailler,
    à monter et à coudre.

    Il n'est pas appartement, livré clefs en main,
    mais il est maison à concevoir, à bâtir,
    à entretenir, et souvent à réparer.

    Il n'est pas sommet vaincu,
    mais départ de la vallée, escalades passionnantes,
    chutes dangereuses,
    dans le froid de la nuit ou la chaleur du soleil éclatant.

    Il n'est pas un solide ancrage au port du bonheur,
    mais levée d'ancre et voyage en pleine mer,
    dans la brise ou la tempête.

    Il n'est pas un "OUI" triomphant,
    énorme point final qu'on écrit en musique,
    au milieu des sourires et des bravos,
    mais il est multitude de "oui" qui pointillent la vie,
    parmi une multitude de "non" qu'on efface en marchant.

    Ainsi être FIDÈLE, vois-tu, ce n'est pas :
    ne pas s'égarer, ne pas se battre, ne pas tomber,
    c'est toujours se relever et toujours marcher.

    C’est vouloir poursuivre jusqu'au bout,
    le projet préparé ensemble et librement décidé.

    C'est faire confiance à l'autre
    au-delà des ombres de la nuit.

    C'est se soutenir mutuellement
    au-delà des chutes et des blessures.

    C'est avoir foi en l'Amour tout-puissant,
    au-delà de l'amour.

    Michel Quoist
    http://www.soriah-mandalame.com/article-l-amour-est-un-voyage-113700354.html

    RépondreSupprimer
  4. Alors que nous avons besoin des autres et des relations "miroir" pour apprendre à nous connaître, je rejoins tes propos, une période d'intériorisation, d'isolement est nécessaire pour l'apprentissage du Soi.

    Je te pense également qu'après et seulement après, nous sommes réellement en mesure de vivre une véritable expérience d'Amour. Cette dernière n'a rien à voir avec la relation sentimentale telle que la plupart d'entre nous ont un jour connue, de cette relation "pansement" qui demande implicitement à l'autre de combler nos manques et/ou besoins.

    Le temps est venu d'expérimenter l'Amour Sacré ; les âmes soeurs se re-trouvent.

    Un merveilleux voyage dans ce pays divin qu'est l'Amour ; tu/nous y trouverons notre flamme jumelle.

    Namasté

    Soriah

    RépondreSupprimer