vendredi 28 septembre 2012

Les religions

Ce ne sont pas les religions qui vont libérer l’homme, mais la connaissance. La science en apportera la preuve et ce qui subsistera des religions quelles quelles soient, c’est la philosophie, le rituel, la communion, la fusion que donnent ces religions. Leurs structures vont disparaître, parce que la structure a dérapé, a entretenu l’ignorance, a divisé les hommes au lieu de les rassembler. Elles ont établi des dogmes. Petit à petit elles vont s’éteindre par manque d’énergie, puisque nous passons à une autre forme d’énergie. Tout ce quelles ont pu donner à l’homme, reste quand même un acquis précieux. Tous les hommes ne sont pas pourris. 

De plus en plus, nous découvrons tout ce qui nous a été caché. Comme si une nouvelle conscience s’installait dans l’univers mental des gens. Les voiles tombent comme si cette période devenait un moment particulier de la Création pour défier notre Matière physique, comme si nous étions venus à ce moment là de l'histoire pour restaurée l’Unité en une Conscience totale.

Le maître du chêne disait « La tête ne sait rien. La tête avance une fois que le cœur a donné la direction, et à partir de ce moment-là, on peut véritablement se fier à ce que la tête ordonne, et en ce moment il ne faut pas rater le temps. Chaque fois qu’une horreur se produit et que personne ne bouge c’est l’effet de masse. Si vous voulez évoluer dans votre vie, alors il faut commencer à ne plus vous limiter. Il vous faut viser plus haut où que vous soyez. Il faut monter la marche et alors tout devient possible à tout instant.

B.B  © Strasbourg / Photo inconnu

Voyez aussi :

Le voyage vers la connaisse de soi (Enki Belen)
Germe de conscience  (Erik Gruchet) 
Mouvement pour la terre et l’humanisme (Pierre Rabhi)

jeudi 13 septembre 2012

La parole persuasive

L’Esprit et la Conscience sont deux ressources, qui font de chacun de nous des personnes responsables. La conscience nous permet de voir, de comprendre, d’apprécier, de juger et de décider. Si vous connaissez déjà l’arnaque financière, il y a encore plus grave: l’arnaque de l’esprit, l’arnaque de la conscience. Qu’on le veuille ou non notre monde est une illusion, une imposture. Un monde sans pitié constitué d'êtres endormis et inconscients : d'êtres indifférents, d'êtres faibles, tous prisonniers d’un système de civilisation qui les poussent plus ou moins à détruire le monde pour survivre.




Heureusement, beaucoup d’hommes s’éveillent, mais tout n’est pas encore gagné, parce qu’ils en restent encore beaucoup d’autres dans l’ignorance, dans la manipulation, ou dans l’endormissement. Certains croient tout savoir et entraînent avec eux, les masses dans le fanatisme, dans le crime, dans les guerres horribles au nom des religions. Leurs prêches provoquent en l’âme, l’affection qui envahie tout le corps. Ils évoquent les malheurs, ils éveillent la douleur. Leurs paroles détruisent les opinions, en suscitant la crainte. Ils font disparaitre la vérité dans l’inattention.

Un homme qui vit par inadvertance ne vit pas à la hauteur de ses possibilités, de sa conscience, il ne fait que rester à la surface de la vie, ou ne fait que survivre. La conscience naît dans l’attention et disparaît dans l’inattention.

" Il n’y a pas un extérieur ou un intérieur. Tout est dans le même endroit et cette compréhension, cette conscience ne se fait pas de n’importe quelle manière. La vérité est bien différente, elle est un état suspendu où l’esprit ne peut pas rentrer, il faut le laisser dehors, il n’y rentre que le cœur, il n’y a que le cœur qui peut voir. Lorsque le cœur a vu et qu’il peut ressortir, il vient enrichir l’esprit. Tant que le cœur n’est pas allé voir, l’esprit ne sait toujours pas. Un mouvement de vie qui va de l’intérieur vers l’extérieur et l'autre en sens inverse. Respirer et Expirer, Donner et Recevoir, Action et Amour "

La conscience c’est l’art de la réflexion. On n’apprend pas la « conscience » comme on apprend l’histoire ou la géographie. Cela demande un engagement personnel qui ne laisse pas le savoir extérieur à soi. On ne peut que penser et repenser par soi-même. Apprendre à penser par soi-même.

Nous pensons sans cesse à ce que nous allons dire aux gens, à l'attitude que nous aurons ou que nous devrions avoir, exactement comme si nous savions l'attitude qu'eux auront et ce qu'ils nous diront. En faite nous nous projetons dans d'innombrables scénarios qui arrivent à imprimer jusque dans l’âme tout ce qu’elle désire. Nombreux sont ceux qui sur de nombreux sujets, ont convaincus et convainquent par la parole persuasive. La parole peut tenir sous le charme et persuader une foule nombreuse même si la vérité n’est pas dite, pourvu qu’elle soit écrite avec art.

B.B Strasbourg / Photo inconnu

Voyez aussi:

Le discours de la méthode et les principes de la philosophies: René Descartes 
Les révélations de Pastor: Conscience universelle
Extrait du film La servitude L'esclave moderne
Le journal de personne  L'Humanité c'est moi ..................Des équilibres

Extrait du film V pour Vendetta: 

video


lundi 10 septembre 2012

Les Esprits de la Nature

Ce sont les Esprits de la Nature qui ensemencent la terre, et ceci depuis toute l’éternité. Leurs existences remontent à l'ère où la Terre émergea du Chaos. A la différence des hommes, les esprits de la nature tirent leurs connaissances du passé pour percevoir le futur. Ils peuvent pénétrer toutes les créatures et collabore avec les arbres, les animaux, les plantes, et les hommes. Bienveillants et serviables ils murmurent à l’oreille de ceux qui savent écouter l’alchimie de l’Univers. Leur compréhension ne s’arrête pas à la limite de l’atmosphère. C’est plus grand, plus beau, plus haut, plus mystique, dans les étoiles, toujours liée à la Création.


Pourquoi il y aurait-il quelque chose plutôt que rien ? L'émotion, tout le monde l'a éprouvée mais personne ne l'a vue, elle est invisible. Il s’agit simplement de sentir l’imperceptible, de toucher l’impalpable et de rendre visible, l’invisible. Une dérobade dans les marges du sensible. Celui qui s’exerce à faire de son corps l’instrument de l’Esprit, a la possibilité de se libérer et de ressentir. En apprenant la pratique, il perçoit les actions du feu, de l’eau, de l’air, des astres, et des Cieux. Ainsi il se rend maître de sa Nature.


Les Esprits de la Nature s’emploient à tous les usages auxquels ils sont propres. Dieu fit pousser du sol des arbres de toutes espèces, agréables à voir et bons à manger. L'Arbre de Vie d'abord, au centre du jardin qui symbolise le but de toute chose, et à coté l'Arbre de la Connaissance qui symbolise la liberté de choix du bien et du mal. Les cycles enseignent que la vie est un processus de transformation et de développement dans la dimension du temps. La grandeur des gens d’esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces grands de chair. Les saints ont leur empire, leur éclat, leur victoire, et n’ont nul besoin des grandeurs charnelles. Ils traversent le temps. Ils sont vus de Dieu et des anges et non des corps et des esprits curieux.

La Nature des Esprits est multiple, mais elle est unique, en ce sens que toutes ses manifestations sont liées entre elles…......


B.B © Strasbourg - Septembre  2012
Photo : Inconnu